Debrief

« Et depuis le mois de février, qu’est-ce qui s’est passé ? Qu’est-ce que vous avez fait depuis cette fiv ?

– On a attendu de vous rencontrer aujourd’hui, j’ai esquissé avec une petite voix.

– C’est une activité à plein temps, ça ! », nous a-t-elle répondu avec un grand sourire.

Ça y est, on a rencontré la fameuse Hope.

On en est ressorti avec une batterie d’examens à réaliser, ce qui n’est pas vraiment une surprise. Je savais que l’on aurait à refaire les grands classiques du départ ; ce qui est plus novateur, c’est qu’elle ne considère pas que les résultats obtenus pour l’instant chez l’Homme permettent d’expliquer notre infertilité de deux ans et demi. Il y a donc probablement un souci de mon côté également, et il va falloir chercher ce qu’il en est.

 

« Ce n’est pas normal d’avoir mal pendant ses règles », m’a-t-elle dit en me regardant droit dans les yeux.

Cette phrase, je l’ai probablement déjà lue sur d’autres blogs, mais je pense que je n’avais pas vraiment imprimé, en tout cas elle n’était pas entrée dans mon esprit de la même manière que cette fois-là. C’est quand même fou en fait. Plus de la moitié des femmes que je connais se plaignent de douleurs de règles, et je ne me suis jamais dit que c’était à ce point « anormal ». Soit je suis dans le déni total depuis des années, soit il y a quand même un sérieux problème de diffusion de l’information dans l’espace public.

 

En sortant du rdv, on a couru au labo faire nos pds pour les caryotypes, afin d’avoir les résultats à temps pour le prochain rdv. Le tempo de la PMA reprend ses droits et tout s’accélère. Je découvre aussi l’efficacité des labos parisiens : en recevant le soir même par mail les résultats d’un bilan thyroïdien effectué à 17h, j’ai failli en tomber de ma chaise. Les prises de rdv se sont enchainées, certaines d’entre elles dans la rue devant le labo, le reste dans la salle de départ de l’aéroport le lendemain matin. Ca a donné lieu à des scènes ubuesques, notamment celle où je suis à moitié obligée de hurler dans le téléphone pour couvrir le bruit des annonces des prochains vols, en demandant à la secrétaire ce qu’elle entend concrètement par le fait de devoir faire un lavement avant une IRM… L’autre question étant celle du moment du cycle (après avoir compulsivement consulté mon portable dans le rer), vu qu’au-cas-où-je-gertruderais (oui, j’y crois encooooorrre, comme Lara), ça poserait visiblement un problème. Mais comme il n’a pas été possible de négocier une date en début de cycle, ben on a conclu que je devrais faire un test de grossesse avant l’IRM. Mais genre si ça tombe 8-10 jours après l’ovulation, je suis pas franchement sûre que ce soit fiable, mais bon…

 

Il reste encore à caser les derniers rdv, ceux liés à date du début des règles, et là je sens qu’elles vont encore me faire un plan foireux et arriver samedi, alors que certains examens sont à pratiquer à J3. Du coup, je ne sais pas si je tente de prendre un rdv anticipé dès demain pour lundi, en expliquant à une secrétaire qui va me prendre pour une folle que oui, j’ai senti que j’ovulais samedi il y a deux semaines. Et puis il restera l’hystéroscopie aussi comme truc rigolo à tester. Là encore il va falloir la caser quelque part entre J10 et J14, ça va vraiment être funky niveau boulot dans les jours à venir.

On voit la biologiste début juillet, puis Hope mi-juillet si on a miraculeusement réussi à faire tous les examens d’ici là. Moi qui suis une stressée de l’organisation, j’ai vraiment l’impression de repartir en résonance. Une question en passant, pour les connaisseuses : puisque les résultats des caryotypes ne sont transmis qu’aux médecins et non pas directement aux patients, est-ce qu’il faut que j’appelle la secrétaire de Hope pour qu’elle les envoie à la biologiste pour notre rdv ? (oui, je suis gravement névrosée, je me pose 15000 questions).

 

Avec tout ça, j’avoue que j’ai eu un peu du mal à déconnecter lors des premiers jours de notre voyage au Japon. L’objectif de partir au bout de la planète correspondait vraiment à la volonté de mettre de la distance avec la PMA, suivant une logique personnelle assez naïve, qui veut que le nombre de km parcourus physiquement corresponde au niveau de détachement psychologique avec mon quotidien. Le Japon a beau être un pays totalement dépaysant, la PMA a mis longtemps à s’éloigner de mes pensées. Il faut dire que le destin nous envoie parfois de sacrés clins d’œil ; on s’est retrouvés à randonner au beau milieu d’une forêt assez envoutante, et à réaliser que le parcours que l’on suivait était une succession de temples dédiés à la fertilité. Donc on a consciencieusement jeté nos petites pièces sur les pierres qui nous assureront une descendance. Je vous annonce que deux essais ont réussi et que nous auront donc deux enfants.

 

J’ai réalisé que j’avais fini par lâcher un peu prise lorsque je me suis tournée vers l’Homme, 24 heures avant notre retour en France, en lui demandant, dans un espèce d’éclair de lucidité : mais au fait, c’est quand qu’on a copulé la dernière fois ? Petit moment de panique lorsqu’il a fallu calculer – avec prise en compte du décalage horaire, sinon c’est pas drôle – que le dernier rapport, pourtant effectué en toute spontanéité, correspondait aux délais d’abstinence règlementaires pour le spermo programmé dans la foulée de notre atterrissage en France (oui, l’Homme est un warrior, il peut même faire ça à la descente de l’avion).

 

Bref, ça a quand même fait un bien fou ce voyage, je ressens un regain d’énergie depuis notre retour, et ça ne va pas être du luxe pour la suite.

Publicités

11 réflexions sur “Debrief

  1. Pour la biologiste, ne t inquiète pas, elle aura les résultats du caryotype. Elles sont au taquet les 2. Tu n auras rien à t occuper.

    Effectivement, je ne sais pas à quel point tu as mal mais quand je lui ai dis que ma précédente gynécologue ( qu elle connaît très bien) m avait dis que je faisais du cinéma et que c’était normal d avoir des douleurs de cycle…Elle était pas contente. Surtout que moi j’avais passé l irm avant d aller la voir et que endometriose il y avait.

    Pour l irm,quand tu prendras rdv, ils vont te dire d acheter un produit à injecter dans les fesses pour justement nettoyer ton toi intérieur et pouvoir mieux voir à l irm.
    Si tu fais cette fameuse irm sur paris, la ou elle envoie les patientes, tu pourras même avoir la classe de garder tes vêtements. Même la culotte ! Plutôt classe non?

    Courage pour la suite !

    Aimé par 2 people

  2. Merci pour tes conseils ! Aucun gynéco ne s’est jamais inquiété de mes douleurs de règles, en fait (je morfle pas mal le premier jour), et je crois que j’ai même entendu que c’était parfaitement normal de ressentir ça car l’utérus se contracte… Bref, même si je n’en mène pas large de passer une IRM, au moins je serai fixée.
    Bon courage à toi aussi, bises.

    J'aime

  3. Ha ma Cali ! Ca y est ! Tu l’as eu ton rdv !!! Ca dépote avec Hope, hein ?! Courage pour la période d’exams, c’est vrai que c’est super stressant entre les dates qui collent pas, les rdv un peu partout et l’attente des résultats. Mais tu vas tout gérer comme une chef j’en suis sure !
    Je vois le chemin de la fertilité japonais comme un signe : vous êtes sur la bonne voie (et entre de bonnes mains !) ✨. Gros bisous

    Aimé par 1 personne

  4. Super d’avoir rencontré Hope vous allez vraiment avancer 💪🏻
    Et le Japon… un véritable coup de foudre pour moi, j’y suis allée juste avant de la rencontrer pour la première fois… je croise…. 🍀

    Aimé par 2 people

  5. Quel joli article et plein de douceur et d’humour ! C’est effectivement le gros stress de tout caler en fonction des dates du cycle … mais ne t’en fais pas si ca ripe d’un jour ou 2, par exemple le bilan de j3 peut être fait à j2 ou 4 sans soucis. Courage ma belle, tu vas tout gérer comme une chef et vos ptites pièces restées au Japon vont avec l’aide de Hope faire de vous de merveilleux parents, j’en suis sure 💝✨

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s